ouverture pan

Mise en œuvre de la Résolution 1325 des Nations Unies au Bénin : une consultation nationale pour lancer le processus d’élaboration d’un Plan d’action national.

Le lundi 05 mai 2014, il s’est tenu à l’INFOSEC de Cotonou, un atelier consultatif sur le thème : “Un plan d’action national pour la mise en œuvre de la résolution 1325 des Nations Unies au Bénin : Pourquoi et comment ?”.

Organisée par le Ministère de la Famille, des Affaires Sociales, de la Solidarité Nationale, des Handicapés et des Personnes du Troisième Age avec les appuis technique et financier respectifs du Réseau Ouest Africain pour l’Edification de la Paix au Bénin (WANEP-Bénin) à travers son programme WIPNET et de la GIZ, cette consultation nationale avait pour principal objectif de frayer le chemin devant conduire au Plan d’Action National pour la mise en œuvre au Bénin de la résolution 1325 des Nations Unies. Y ont participé une cinquantaine d’acteurs venus des ministères, des institutions, des Organisations de la Société Civiles, des medias et des partenaires techniques et financiers. L’ouverture de cette consultation a été présidée par la Ministre de la famille, Mme Marie Laurence SRANON SOSSOU.

Deux grandes étapes ont marqué les réflexions, la première a été une communication suivie de débats sur ‘’La Résolution 1325 du Conseil de Sécurité des Nations Unies’’ donnée par Monsieur Léonard LALEYE du Ministère de la famille. La deuxième étape de cette consultation nationale a été l’amendement et l’adoption de la feuille de route qui a été présentée aux participants par Mme Maryse GLELE AHANHANZO de WANEP-Bénin.

Les différents amendements faits par les participants ont porté sur la composition du comité de suivi devant suivre l’exécution de la feuille de route, quelques activités et le chronogramme de la feuille de route. A la fin de cette journée de réflexions, la feuille de route a été adoptée avec un chronogramme qui prévoit la validation du Plan d’Action National pour le premier trimestre 2015.Les participants se sont séparés dans l’attente que le Comité de suivi de la feuille de route soit installé par un arrêté ministériel du Ministère de la Famille.

 

‘’Tisser des relations pour la paix’’

 

Leave a Comment